MES SERVICES

01.

La psychogénéalogie est une pratique clinique développée dans les années 1970 par Anne Ancelin Schützenberger qui a permis de mettre en exergue le fait que les événements, les traumatismes, les secrets et les conflits vécus par les ascendants d'un individu peuvent venir conditionner. Elle s'est fondée sur ses propres observations et aussi sur des concepts issus de la psychanalyse, de la psychologie, de la psychothérapie et de la systémique.

Cette pratique clinique a été théorisée par d'autres psychanalystes, tels Françoise Dolto ou Didier Dumas. Elle puise ses sources dans l’œuvre de Nicolas Abraham et de Maria Torok. Ils donneront naissance à la psychanalyse transgénérationnelle.

Anne Ancelin Schützenberger affirme que les individus qui sont dans une boucle de répétition des événements peuvent en sortir à l'aide de l'analyse des arbres généalogiques. On peut par ailleurs le démontrer à l'aide du génosociogramme (ou génogramme) : arbre généalogique qui permet de schématiser et visualiser facilement l'histoire d'une famille en vision d'ensemble. Le génosociogramme est établi sur plusieurs générations, réalisé avec le consultant en plusieurs temps. Il permet d'appréhender la nature des liens entre les différents membres de la famille ainsi que les dates et événements importants pour le travail d'exploration transgénérationnel.

02.

P. pour "Programmation", N. pour "Neuro" et L. pour Linguistique. PNL. Trois lettres pour définir la thérapie brève, La Programmation Neurolinguistique, mise au point en 1970 aux États-Unis, par John Grinder, éminent professeur de linguistique, et Richard Bandler, mathématicien et psychothérapeute. Leur postulat: les pratiques qui ont fonctionné, les sujets qui ont réussi, partagent des similarités et des schémas comportementaux communs. En observant et en reproduisant ces comportements, ils ont donc décidé d'en faire l'analyse pour en tirer la quintessence afin de pouvoir ensuite les modéliser. C'est pourquoi en PNL, nous parlons souvent de Modèles. Il s'agit au travers de ces modèles, testés, approuvés et donc avérés, de faire jouer la neuroplasticité de notre cerveau. Pour schématiser c'est un peu comme faire faire de la gymnastique à notre cerveau.

03.

L'hypnose ericksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson (1901-1980). Caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste, cette forme d'hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL) - Et oui ! la PNL a largement emprunté à Milton Erickson !

Pour Milton Erickson, l'inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l'état hypnotique doit permettre de coopérer. L'inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L'hypnose ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Milton Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient : chaque personne est unique et il ne peut y avoir de normalisation des techniques inductives; il convient ici de prendre en compte la personnalité du patient et son objectif.

04.

C'est là que ma propre personnalité, mon propre vécu, ressenti, intuition, alliés bien entendu à mes compétences, entrent en jeu. c'est là où je m'autorise à mettre ma bienveillance, mon observation, la compréhension de vos fonctionnements, mon dynamise, au service de votre développement. Le coaching est un accompagnement personnalisé cherchant à améliorer les compétences et la performance d'un individu, grâce à l'amélioration des connaissances, l'optimisation des processus et des méthodes d'organisation et de contrôle. Là il s'agit d'appréhender vos mécanismes de fonctionnement afin d'en tirer partie. C'est si vous le souhaitez, le coup de pouce qui nous fait parfois desfois pour surmonter un événement, arrêter la cigarette, un rendez-vous important, un entretien d'embauche etc. etc.

05.

L'approche n'est pas la même selon qu'on s'adresse à un enfant ou un adulte. Et je dirais même l'approche n'est pas non plus la même avec un enfant de 5ans et un enfant de 10ans. Les outils de bases peuvent servir mais le travail, les attentes, sont totalement différentes. Plus l'enfant est jeune plus la coopération étroite avec les parents sera nécessaire. En tout état de cause, l'enfant, quelque soit son âge, prend de plein fouet les émotions. il n'a pas ce fameux "recul", dont nous pouvons faire preuve face à une émotion. C'est pourquoi j'ai voulu crée un stage spécialement conçu à l'attention des enfants. Afin de leur permettre de mieux appréhender leurs émotions, de mieux vivre le "être ensemble", leur apprendre à mieux se connaître, et de pouvoir ainsi mieux faire face à des situations anxiogènes. Ce stage initialement conçu à l'attention des structures écoles, centres etc. je souhaite aujourd’hui le proposer à tous les parents soucieux du bon développement émotionnel de leurs enfants- moyennant la constitution d'un groupe de 3 enfants minimum. Car la dynamique du groupe est alors primordial dans ce stage et n'aurais pas de sens en séance individuelle.

06.

Je propose régulièrement des conférences notamment sur la psychogénéalogie, encore peu connue à ce jour. Tout comme je propose régulièrement des ateliers "découvertes" où j’extrais pour l'occasion des outils dont je me sers lors d'un accompagnement. Ca peut être le décryptage du test transgénérationnel que j'effectue en général en premières séances. N'hésitez pas à me demander l'agenda des prochaines dates.

« Un être unique, un soin unique » basé sur une synergie de techniques complémentaires à fort potentiel, le soin apporté, le modèle d’approche choisi, l’orientation de la séance prend en considération votre être dans son intégralité, au niveau physique, énergétique et émotionnel, au moment donné, avec derrière en ligne de mire, votre méta-objectif.


Mon travail repose beaucoup sur la mémoire cellulaire et le transgénérationnel pour aider à libérer les anciens schémas et croyances limitantes, qui nous maintiennent d’une certaine manière, séparés de notre plein potentiel, de notre essence, de notre lumière.
Je suis praticienne en psychologie ayant une vision holistique, c’est-à-dire que pour moi, le bien être physique, émotionnel et énergétique sont intimement liés.


En 1946 l’OMS (organisation mondiale de la Santé) a d’ailleurs donné une définition très concrète de ce concept : La bonne santé est un état de complet bien être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou infirmité. L’évolution des sciences actuelles et des traditions nous permettent aujourd’hui de percevoir l’être humain comme un ensemble plus ou moins intégré et coordonné de différents niveaux d’organisation vibratoire :
-Le Corps Dense : visible, siège des activités métaboliques et recevant les informations de son « moule » :
-Le Corps Energétique : réseaux des méridiens d’acupuncture, chakras, activités électriques et lumineuses des cellules, qui sert face et de médiateur être la matière et le domaine de:
-La Pysché : composée elle de la sphère émotionnelle et du mental.
Ces 3 corps (physique, énergétique et psychique) sont intimement liés. Devant cette complexité de la nature humaine comment séparer dés lors le corps de l’esprit ?
Un processus pathologique qu’il soit marqué par la prédominance de la polarité corporelle ou psy, se doit d’être analysé à la lumière du terrain psychologique ET du terrain biologique de la personne, en prenant en compte les différents symptômes qu’il/elle manifeste.


-Ma formation côté Corporel

 

Elle s’est faite progressivement et naturellement. J’ai depuis tout temps été attirer par les arts martiaux, c’est d’ailleurs toute petite, vers l’âge de 4ans, que cela a commencé, en m’initiant au Karaté. J’ai par la suite pratiqué le Judo, l’Aïkido, et enfin me suis arrêtée sur le Qi Qong qui a fini par retenir toute mon attention. Discipline que je pratique encore et pour laquelle je me suis formée et propose des initiations à travers une association. Je suis convaincue que l’approche de la médecine traditionnelle Indienne et Chinoise, puisqu’elle se rejoignent pleinement, bien entendu en des termes différents - Là où l’on parle de Qi/Ki en Chine ou au Japon, nous parlerons de Prana en Inde. Mais les similitudes sont saisissantes - Or ces savoirs ancestraux  n’ont pas été repris par notre médecine occidentale. Ce n’est que très récemment que nous commençons réellement et plus concrètement à nous y intéresser sérieusement.
Quoiqu’il en soit en Yoga autant qu’en Qi Qong, qu’en Tai Chi, qu’en Aïkido, que dans n’importe quel art martial, nous retrouvons l’importance du Souffle. Du Souffle Vital. J’y accorde pour ma part une grande importance. Nous le retrouvons en sophrologie tout comme en hypnose.
Plus récemment j’ai voulu me former davantage ...


- Ma Formation côté Corps Energétique

 

Davantage je précise car je m'étais intéressée depuis longtemps au fonctionnement des chakras, à la pratique du Yoga, de la méditation mais sans jamais pour autant suivre de formation à proprement parler. J’ai choisi de suivre une formation où l’on vient réparer les déséquilibres des méridiens, pour finalement devenir praticien «  M-Test » ou connue aussi sous le nom de « Mukaïno Méthod ». Il s’agit pour le praticien de faire exécuter au sujet une série de mouvements précis afin d’identifier les déséquilibres potentiels afin de déterminer les méridiens concernés et donc la suite du traitement à donner en venant actionner les points clés (points mères et fils des méridiens impliqués) - on appelle cela l’acupuncture méridienne. En parallèle je me suis aussi formée au Reïki premier et second degré. Toutes ces pratiques je les propose en milieu associatif. Car bien entendu le plus gros de ma formation et mon coeur de métier reste bien entendu sur la Psyché :


- Mes formations de Psychopraticienne


J’ai commencé, comme tout bon praticien qui se respecte, par un travail sur moi-même. Et ce faisant, c’est en cheminant progressivement que j’ai décidé de passer de l’autre côté du miroir, convaincue par la portée des outils auxquels j’allais plus tard me former. J’ai commencé par la PNL Humaniste (programmation Neuro-Linguistique) issue de l’école de Hélène Roubeix , conférencière, auteure et thérapeute de renom. C’est là que j’ai obtenu mon certificat de technicien puis de praticien en PNL. La PNL représente pour moi à elle seule un outil puissant qui se suffit déjà à lui-même. La PNL est pour moi la base. La base angulaire de toutes les autres thérapies. Son concept même d’origine était de venir puiser dans ce qui se fait de mieux, dans ce qui a été prouvé et avéré afin de pouvoir l'extraire et le modéliser. Je me suis ensuite formée à l’Hypnose Ericksonienne dont on se sert déjà beaucoup en PNL mais je voulais aller plus loin encore en approfondissant  plus encore cet axe. Enfin c’est tout naturellement que j’ai découvert l’importance du transgénérationnel et la portée et l’efficacité de la Psychogénéalogie, en me formant auprès de Maria Dolorès Sanchez, Psychogénéalogiste, auteure de nombreux ouvrages dont 'Voyage au pays des aïeux', thérapeute et conférencière de renom. Et là je me suis toute suite passionné pour cette discipline dans laquelle j’ai tout naturellement choisi de me spécialiser. Depuis je n’ai eu de cesse depuis de me former sur différents outils complémentaires (que je ne citerai pas tous) et qui sont venus enrichir ma pratique.  Forte de divers outils complémentaires que je me suis appropriée, que j’ai intégré en y mettant ma propre empreinte, je vous propose un accompagnement que j’espère aussi complet que possible et qui m’est propre. Accompagnement qui se veut respectueux de votre rythme et de votre objectif. Il est primordial que ce chemin se fasse dans la confiance, la confidentialité, le respect et la bienveillance.

  • Black Facebook Icon

© 2020 by Jessica Bouvier, Psychopraticienne